-38%
Le deal à ne pas rater :
Promo rare sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
235 € 379 €
Voir le deal

BG - MIRRIEL

Aller en bas

BG - MIRRIEL Empty BG - MIRRIEL

Message  Invité le Jeu 10 Avr - 19:08

Une douce musique se faisait entendre dans une des calèches du petit convoi qui traversait la forêt de Migan.
Un barde, luth calé contre lui, jouait une mélodie douce en chantant une berceuse. L’arpège se mêlait au bruit de la nuit.
« Sa beauté est née de ta grâce, Marina » ,dit le barde à l’elfe de lune tenant dans le creux de ses bras un nourrisson.
Marina regarda alors Sieben en souriant : « Mirriel est le parfait mélange de nous deux »
Le barde reprit son récital.
Le convoi s’engagea dans un chemin encaissé, le chariot de tête fût alors la cible de flèches enflammées. Puis des cris barbares brisèrent le silence. Ce fût violent, bref et la sauvagerie des assaillants sans limite.
Sieben jeta son instrument pour sortir de son baudrier deux couteaux de lancer. Le premier se ficha dans un cou ,le second manqua la cible. Il dégaina alors sa rapière pour s’engager dans la bataille.
Marina, prise de panique ,posa  l’enfant dans la calèche, caché sous quelques couvertures pour aider à repousser les détrousseurs.
Sieben tomba très vite, une hache double plantée dans la poitrine. Un à un les défenseurs de la caravane subirent le même sort. Marina, touchée a la tête, rampa jusque Sieben en pleurant. Elle eut pour dernière image la calèche de Mirriel s’éloigner a vive allure. Elle poussa alors un cri qui déchira la nuit.

Quelques minutes se passèrent puis elle entendit des bruits de sabot, encore sous le choc Marina fût incapable de se cacher.
« Bon sang! On a perdu leur trace une demi-journée et voyez ce qu’il se passe! Regardez s’il y a des survivants! » dit le Paladin en sautant de sa monture.Il fût vite attiré par les sanglots de l’elfe de lune.
« Ma dame, un miracle que vous soyez encore vivante. Comment vous appelez-vous? »
« Marina, s’il vous plaît… mon bébé, retrouvez ma petite Mirriel et ramenez la moi...elle est dans une des calèche qu’ils ont volé » La phrase se termina dans un sanglot.
Le paladin décrocha une gourde de sa selle et fît boire l’elfe. « Ecoutez moi bien ,ma dame, nous ne sommes que cinq. Si je dois retrouver votre fille, il me faudra tout mes hommes. Pouvez vous rester seule? Nous reviendrons le plus vite possible »
Marina opina « faites vite, pitié et ramenez moi mon trésor »
Avant de partir à la poursuite du convoi, le paladin pris soin de laisser de la nourriture et de quoi se soigner à Marina. Dans un bruit d’enfer ,les lourds destriers disparurent dans la nuit.

Dans la calèche volée, Mirriel se fit vite entendre par les brutes.
« C’est quoi çà? Jeune crétin! » cracha le demi-orque qui tenait les rênes. A l’intérieur le jeune Finian eut la surprise de sa vie en effeuillant les couches de couverture. Le nourrisson pleurait à chaude larme les points serrés. D’instinct, Finian pris la petite pour la bercer puis lança au demi-orque « tout va bien! roule! ». Il reposa son regard sur le bébé, elle lui faisait penser à sa jeune sœur qui lui manquait tellement. Il lui murmura : « tais-toi ,je t’en supplie, tu ne sais pas de quoi il est capable ».Bercé Mirriel s’endormit.
Quelques heures plus tard, alors que l’aube pointait a l’Est. Mirriel se mit de nouveau à pleurer.
« Alors là! te fous pas de ma gueule! Qui est ce qui braille comme çà? »
« C’est un bébé, juste un bébé. » Le jeune Finian implorait
« Fous moi çà dehors, jette ce truc, ou je viens moi-même lui déchirer les entrailles !»
Finian regarda une dernière fois l’enfant, il sauta en marche et déposa le bébé au creux d’un arbre pour ensuite remonter par l’arrière de la calèche.  « Il te reste une chance, je ne peux rien faire de plus pour toi » dit-il en regardant le bord du chemin.
Les pillards avaient alors parcourus peu de distance depuis l’attaque,trop peu pour leur chef« Ca nous retarde trop tout çà !! , beugla t’il, On ne prend que ce qui a de la valeur ! le reste, on crame … prisonniers, chevaux et les calèches ».

A midi le Paladin et sa troupe passèrent à côté de Mirriel, suivant les traces du convoi. Ils étaient fatigués et énervés. L’homme en queue de peloton arrêta sa monture.  « Hey, ici! Un paquet… et çà chouine en plus »
Le paladin sauta de selle et se précipita pour découvrir le bébé dans une couverture de qualité où un « M » était brodée.
« C’est elle! Elle doit être affamée la pauvre! Barragh! Prends quelqu’un avec toi et retourne chercher la mère. Aradia est juste à côté. J’emmène l’enfant là-bas pour la nourrir. On se retrouvera au temple et tampis pour les pillards, on les aura une autre fois ».


Marina s’était relevée avec beaucoup de peine, un mal de tête affreux la lancer. Elle saisit la gourde et partit du lieu de l’attaque car après tout qui était ces cavaliers?, pourquoi cherchaient-ils ces brigands ? Non ! Il fallait se mettre seule à la recherche du bébé. Tout était confus et elle était totalement paniquée à l’idée de perdre Mirriel. Puis elle posa ses yeux sur Sieben et sanglota :  « Je dois la retrouver, excuses-moi de te laisser ainsi mon amour » Elle déposa un baiser sur son front puis s’enfuit à toutes jambes dans la forêt.
Après une longue marche à suivre les pistes, elle sentit l’odeur âcre du bois brûlé et son cœur s’emballa. Alors elle courut ,à bout de force ,du feu dans les poumons. Puis juste après un virage tomba sur l’horreur, s’arrêtant net , l’odeur de chair brûlée lui souleva le cœur. Elle s’avança de quelques pas et vit des cadavres recroquevillés. Alors elle compris, personne n’était venu les sauver et pris d’un haut de cœur elle vomit puis tomba à genoux en hurlant toute sa peine. Voulant à tout prix quitter ce cauchemar, elle partit sans se retourner. Avec dans son esprit une plaie qui ne fermerait jamais.

Deux jours plus tard, Barragh revint sal et exténué au temple d’Athéna à Aradia. « Je suis désolé, elle n’était plus là. On a cherché mais en vain. Par contre, nous avons retrouvé la caravane.Tout était brûlé ,il y avait même des cadavres …  ». Le paladin lâcha un juron et rejoignit un prêtre.
« La mère n’a pas été retrouvé » dit le paladin
Après réflexion le prêtre dit : « confions là à Enry et Sarah , il est fermier et elle est nourrice. Ils n’ont jamais réussi à avoir d’enfant »
Les parents adoptifs l’aimèrent dès le premier regard. Le paladin raconta l’histoire de la petite et de sa mère elfe Marina ,il insista pour qu’elle garde son prénom de naissance :Mirriel.
Sarah mourut quand Mirriel n’avait que deux ans. Enry garda la petite en lui donnant deux fois plus d’amour. D’un naturel inquiet, il couva l’enfant et la protégea à sa manière du monde extérieur. Ne la laissant que peu sortir, c’est sans doute la raison pour laquelle Mirriel a développé sa timidité maladive. Curieuse de nature, elle a beaucoup écouté les voyageurs de passage dans la ferme  de son père. Au cours d’une des conversations, elle apprit que dans une grande cité, la capitale Novalys existait une académie de magie. Elle a alors 19 ans et décide de partir pour l’intégrer, pousser par une envie qu’elle ne s’explique pas vraiment. La séparation avec son père fût violente et attrista profondément Mirriel.

Arrivée en ville ,un homme la présenta à dame Laurelyn qui la pris son aile. Peu à peu, elle s’intégra à son nouvel environnement, faisant des rencontres qui lui changeront la vie à jamais.

Diplôme en poche ,elle décida de retrouver son père. Ils se réconcilièrent et Enry lui avoua toute l’histoire, l’attaque avec la perte de ses parents, son adoption et lui donna le nom de sa vrai mère, l’elfe de lune Marina.
Le département arcanique ,qu’elle a intégré ,l’aida à retrouver sa trace et la rencontre eut lieu chez les elfes où Marina vivait caché du monde extérieur.
Mirriel a vingt ans et la vie lui tend les bras…

Description :
Mirriel est une jeune fille d’ 1m70,un physique élancé, la vingtaine,une chevelure ébène aux reflets bleutés. Sa plastique donne une impression de fragilité, son grain de peau pâle accentuant le tout. Son visage gracieux reflète sa douceur naturelle, la plupart du temps un sourire aux lèvres .Ses yeux clairs ont une teinte à dominante verte irisé de marron. selon la lumière il passe de la couleur émeraude à noisette.


BG - MIRRIEL 42735094

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser